Nouvel article

PARIS, 16 janvier 2009 (AFP) Gaza : démission des musulmans de l'Amitié judéo-musulmane (coprésident)
Les membres musulmans de l'Amitié judéo-musulmane de France (AJMF) ont démissionné de cette instance, reprochant à leurs homologues juifs de l'AJMF leur silence face aux "crimes de guerre" israéliens à Gaza, a-t-on appris vendredi auprès du coprésident de l'association, Djelloul Seddiki.
PARIS, 16 janvier 2009 (AFP) – 13:53 Gaza : démission des musulmans de l'Amitié judéo-musulmane (coprésident) Les membres musulmans de l'Amitié judéo-musulmane de France (AJMF) ont démissionné de cette instance, reprochant à leurs homologues juifs de l'AJMF leur silence face aux "crimes de guerre" israéliens à Gaza, a-t-on appris vendredi auprès du coprésident de l'association, Djelloul Seddiki. "Toute la partie musulmane est partie jeudi", a indiqué à l'AFP M. Seddiki, qui est également directeur de l'Institut théologique de la Grande Mosquée de Paris, soulignant que le président d'honneur de l'AJMF, Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris et ex-président du Conseil français du culte musulman (CFCM), faisait partie des démissionnaires. "On ne pouvait pas rester" dans l'AJMF, a-t-il expliqué, déplorant le silence de ses partenaires juifs au sein de l'association, malgré le très lourd bilan humain de l'opération israélienne dans la population de Gaza. "On ne se parle plus. Ils ne m'ont plus appelé depuis le début de la guerre", a-t-il affirmé, confiant avoir reçu un appel du rabbin Michel Serfaty après l'annonce de sa démission. "C'est trop tard", a estimé M. Seddiki. Dans un communiqué exposant les motifs de sa décision, il se déclare "choqué et consterné devant l'ampleur des massacres inqualifiables dont sont victimes les habitants de Gaza depuis plus de vingt jours par l'armée de l'occupation israélienne". Il déplore de la part des représentants juifs au sein de l'AJMF "l'absence totale de condamnations qu'impliqueraient les objectifs du vivre ensemble et du rapprochement entre les communautés que se sont fixé les fondateurs de l'AJMF depuis bientôt cinq ans". Selon lui, "ce silence ne peut être justifié que par une complicité à l'égard de ces crimes de guerre et qui rend les abc du dialogue et de l'amitié escomptés caducs" et "dépourvus de toute crédibilité". "Dans ces circonstances insoutenables, le devoir de coreligiosité, de fraternité, de solidarité et voire même d'humanité à l'égard de nos frères martyrisés nous impose un temps de deuil, de témoignage, de méditation, de prière et de silence à la mémoire des milliers de victimes" à Gaza, écrit-il. "Conscient de l'inefficacité de ce dialogue tel qu'il se présente aujourd'hui", le coprésident de l'AJMF exprime à ses partenaires son "regret de vous annoncer solennellement mon retrait de cette instance en invitant ses membres - une fois les esprits apaisés- à méditer et à repenser les fondements éthiques de ce dialogue".

Sur le même sujet... ou presque !

Israel-Palestine : la Vienne n'échappe pas aux soubresauts

Entre manifestations pro-palestiniennes et agressions contre des synagogues, le conflit du Proche-orient agite les villes de France. Jusque dans la Vienne.
Téléchargez l'article ici

Construction de la mosquée de Poitiers - 19/20 FR3

Au nom des Palestiniens

Au nom des Palestiniens

mardi 30 décembre 2008, par Tariq Ramadan

Gaza : démission des musulmans de l'Amitié judéo-musulmane

PARIS, 16 janvier 2009 (AFP) Gaza : démission des musulmans de l'Amitié judéo-musulmane (coprésident)
Les membres musulmans de l'Amitié judéo-musulmane de France (AJMF) ont démissionné de cette instance, reprochant à leurs homologues juifs de l'AJMF leur silence face aux "crimes de guerre" israéliens à Gaza, a-t-on appris vendredi auprès du coprésident de l'association, Djelloul Seddiki.

Des mosquées s'efforcent de canaliser la "colère"

Des mosquées s'efforcent de canaliser la "colère"

Contenu similaire :

  • PARIS, 16 janvier 2009 (AFP) Gaza : démission des musulmans de l'Amitié judéo-musulmane (coprésident)
    Les membres musulmans de l'Amitié judéo-musulmane de France (AJMF) ont démissionné de cette instance, reprochant à leurs homologues juifs de l'AJMF leur silence face aux "crimes de guerre" israéliens à Gaza, a-t-on appris vendredi auprès du coprésident de l'association, Djelloul Seddiki.

  • L'Association des Musulmans de Picardie

  • L'UOIF tient à saluer le déplacement, ce jour, de la délégation du CFCM au cimetière militaire Notre-Dame-de-Lorette d'Arras, en présence des responsables du CRCM Nord Pas de Calais

  • L'UOIF condamne avec fermeté l'acte odieux de l'incendie d'une voiture lancée le lundi 5 janvier contre la grille d'une synagogue de Toulouse.
    Communiqué de l’UOIF

  • Communiqué de l'UOIF : La barbarie de l'armée israélienne commet, en direct, un génocide sans précédent contre la population palestinienne : Plus de 380 morts et plus de 1700 blessés en 2 jours et la folie sanguinaire de l'armée israélienne annonce le pire.