Les avantages du séjour à Médine « Madinatou Arrassoul »

Le séjour à Médine comporte plusieurs grandes particularités, sources de bienfaits. Parmi celles-ci :

  • L'obtention de la baraka (bénédiction divine) en subsistance grâce à l’invocation du Prophète (SBDL) et ce, à la différence de toutes les autres villes, Celui qui y meurt espère l’intercession du Prophète SBDL surtout s’il fait preuve de patience.
  • La protection du l’antéchrist (le faux messie).

C’est une terre de foi : la mosquée du Prophète (SBDL) s’y trouve. Chacun de nous sait que la prière à la mosquée du Prophète est meilleure (mieux récompensée) que toute autre mosquée sauf celle de la Mecque, conformément au hadith du Prophète (SBDL) : « une prière dans ma mosquée-ci est de mille fois rétribuée que la prière dans toute autre mosquée sauf El-Masdjid El-Haram (la Mecque) » Al-Bokhary & Moslim.

Ibn Omar RA rapporte que le Prophète (SBDL) a dit : « Que celui qui peut mourir à Médine qu’il le fasse parce que j’intercéderai en la faveur de celui qui y mourra » Attermidhy, Ibn Majah, et Ibn Hibbane dans son Sahih, Al-Bayhaqy.

Selon Abou Horayra (RA), le Prophète SBDL a dit : « Ne fera preuve de patience de Médine et sa dureté, un membre de ma communauté, sans que je sois son intercesseur le jour du Jugement ou son témoin. » Moslim.

Abou Saïd Al-Khodry rapporte que Le Prophète (SBDL) a dit : "Ô Allah, bénis pour nous notre ville. Allahoumma, fais que la bénédiction soit double. Je jure par celui qui détient mon âme entre Ses Mains, toute chose à Médine, toute ramification, toute brèche est gardée par deux anges. » Moslim.

Et Abou Horayra RA rapporte que le Prophète (SBDL) a dit : « Allahoumma bénis pour nous notre récolte et bénis pour nous notre ville et bénis pour nous nos instruments de mesure.
Allahoumma, Ibrahim est Ton serviteur, Ton Prophète et je suis Ton serviteur et Ton Prophète. Il t’a invoqué pour Mekkah et je t’invoque pour El-Madina pour la même chose et son équivalent. » Raconté par Moslim.

« Et quand Abraham supplia : "Ô mon Seigneur, fais de cette cité un lieu de sécurité, et fais attribution des fruits à ceux qui parmi ses habitants auront cru en Allah et au Jour dernier", le Seigneur dit : "Et quiconque n'y aura pas cru, alors Je lui concèderai une courte jouissance (ici-bas), puis Je le contraindrai au châtiment du Feu (dans l'au-delà). Et quelle mauvaise destination !" » (Sourate 2 La Vache (Al Baqara), verset 126)

Al-Hafid a rapporté dans « Fath Elbary » en guise de commentaire du hadith concernant « et El-Madinah est mieux pour eux » : "le fait est que le séjour à Médine est meilleur pour eux car c’est le lieu sacré du Prophète et son voisinage, le lieu de la Révélation et la descente des bénédictions. S’ils pouvaient savoir ce qu’il y a dans le séjour à Médine de bienfaits dans l’au-delà, ils ne les auraient pas sous-estimés à cause de biens futiles et passagers en séjournant ailleurs."


QUE LA PAIX ET LE SALUT SOIENT SUR NOTRE PROPHETE BIEN AIME.

Zine El Abidine KOURDI

Sur le même sujet... ou presque !

Chapitre 5 : La fin des rîtes du Pèlerinage

La désacralisation

Elle se fait en deux étapes :

La première désacralisation

Chapitre 6 : Les rîtes du Pèlerinage Selon l'ordre chronologique

De la décision d'accomplir le Pèlerinage jusqu'à l’arrivée au miqat

Fatwas en direct Spécial Pélerinage

réalisé le 26 novembre 2008 avec Cheikh Ounis Guergah

Chapitre 7 : La visite de Médine

« Nul endroit ne mérite des préparatifs de voyage à l'exception de trois mosquées : la mosquée sainte de la Mecque, ma mosquée que voici et la mosquée de Jérusalem » (Al-Boukhari et Mouslim)

« Une Prière dans ma mosquée vaut mille fois celle faite ailleurs, sauf pour la mosquée sacrée de la Mecque où une Prière vaut cent milles fois celle faite ailleurs » (Ahmed)

Ce qui est recommandé de faire pendant les dix premiers jours du mois de Dhoul Hijjah

Le croyant, sincère dans sa foi, recherche toujours des moments favorables pour accomplir de bonnes actions.

Résumé des règles du « sacrifice » (al-oud-hiya)

Sacrifier une bête le jour de la fête du sacrifice (le 10ème jour de dhoul-hajja) est un rite instauré par l'islam.
Sacrifier une bête le jour de la fête du sacrifice (le 10ème jour de dhoul-hajja) est un rite instauré par l’islam.

Contenu similaire :