ACHOURA

Achoura' est le dixième jour du mois de Moharram comme l'avaient désigné la plupart des doctes musulmans entre anciens et modernes.
Achoura’ est le dixième jour du mois de Moharram comme l’avaient désigné la plupart des doctes musulmans entre anciens et modernes. Tels que Saïd Ibn Moussib, Hassan Al Bassri, Malek, Ahmed, Isaak. Mais on dit aussi qu’il s’agissait du neuvième jour comme on l’avait supposé selon Ibn Abbas.

D’abord une fiction qui ne doit pas être crédibilisée
Certains ont dit qu’on avait dénommé ce jour de Achoura car Allah le Tout puissant avait béni dix de ses prophètes de dix miracles ou encore c’est le dixième miracle qu’Allah avait donné à cette nation. Cette supposition ne repose sur aucune vérité ni aucune approche scientifique et raisonnable.

Achoura fut un jour sacré aussi bien chez les juifs, les chrétiens que chez les hétérodoxes
1) D’abord la tribu de Qoreych avait commis un immense péché. On leur proposa de jeûner pendant le jour de Achoura afin de laver cet affront. Mais on dit qu’ils (les Koraïchites) aveint hérité de cette habitude depuis son origine c’est à dire depuis Abraham que la paix soit sur lui. Ce fait fut rapporté par Ibn Hajar Al-Askalani dans son Fath. C’est pour cela aussi que le saint prophète avait jeûné ce jour.

Une autre approche relate l’anecdote suivante : le saint prophète avait remarqué que les juifs jeûnaient ce jour et lorsqu’il demanda ce que c’était cette habitude on lui dit que les juifs le jeûnaient car le Tout Puissant avait sauvé Moïse de ses ennemi et depuis c’est devenu une coutume en souvenir de ce jour. Aussi le saint prophète répliqua en disant qu’il était plus digne de Moïse que les juifs et le jeûna, a à son tour.

Pourquoi jeûner ce jour et quelle est la règle qui le légifère ?
Ce jour fut en effet celui qui marqua l’intervention divine aux côtés de Moïse et le sauva de Pharaon et de ses sbires. Moïse en remerciement à Allah jeûna ce jour. Notre prophète que la paix soit sur lui l’avait également jeûné et ordonna qu’on le jeûne car il attesta qu’il était plus digne que les juifs de Moïse.

La religion d’Allah est une et unique de même que les envoyés sont des frères et émissaires d’Allah pour divulguer l’unicité et pour qu’ils soient les porte faits de la bonne parole et en tant que miséricorde à l’ensemble de l’humanité.
Le jeûne de ce jour est une sunna et il est tout à fait recommandé de le jeûner ainsi que le neuvième jour de ce mois de Moharrem. Il faudrait donc demander à tous ceux qui vous soit proches et intimes de le jeûner comme le fit le saint prophète avec les siens et avec ses proches.

L’intérêt du jeune du jour de Achoura
Dans Al-Bokhari, Ibn Abbas dit : « Je n’ai jamais vu le prophète s’assurer de jeûner un jour comme celui de Achoura’, et d’un mois comme celui de Ramadan
Moslim avait rapporté dans son Sahih que la saint prophète disait : « Jeûner le jour de l’Achoura’ c’est quémander le pardon d’Allah pour l’ensemble des péchés de toute l’année écoulée. »
Ce qui signifie que la miséricorde d’Allah est immense puisque le jeûne d’un seul jour équivaudrait au pardon de péchés de toute une année. Or Certes Allah est le plus magnanime et le plus clément.

Des actes qui ne doivent être observés et leur adoption sont néfastes
1) Préparer le jour de Achoura pour mettre du khôl autour des yeux et mettre du henné
2) Préparer un met spécial pour ce jour.
3) Prier d’une manière spécifique dans ce jour
4) Se flageller jusqu’au sang, déchirer les vêtements comme le font certains chiites
5) Visiter le cimetière de façon anormale en ce jour.
6) L’achat d’instruments de musique et l’accoutrement distinct
7) Allumer des cierges ou des feux d'artifices
Zine El Abidine KOURDI

Sur le même sujet... ou presque !

Leçons du Hijra

La protection divine à son Prophète SBDL : malgré les précautions prises, le Prophète SBDL ne s'en est pas du tout remis mais il a gardé toute sa confiance en Dieu accroché à l'espoir du secours divin et à Son soutien l'invoquant comme Il lui a enseigné.

Philosophie et mérite du mois de Ramadan - Tareq Oubrou

L'UOIF s'associe à l'émotion causée par la disparition de sœur Emmanuelle.

En ce jour d'inhumation de Sœur Emmanuelle, l'UOIF s'associe à l'émotion et à la peine de nos amis chrétiens causées par la disparition de cette religieuse qui a marqué son temps par

Résumé des règles du « sacrifice » (al-oud-hiya)

Sacrifier une bête le jour de la fête du sacrifice (le 10ème jour de dhoul-hajja) est un rite instauré par l'islam.
Sacrifier une bête le jour de la fête du sacrifice (le 10ème jour de dhoul-hajja) est un rite instauré par l’islam.

Communiqués d'associations musulmanes en soutien à la Palestine

Réactions des associations musulmanes face au génocide de Gaza.

Communiqué de AICC :

Solidarité GAZA : Profond Changement de l'opinion publique en faveur de la Palestine

Solidarité Gaza : L'importante mobilisation populaire mondiale pour Gaza témoigne d'un profond changement de l'opinion publique

La délégation de la FOIE et de l'UOIF, représentée par son président, est arrivée à Rafah pour apporter le soutien moral et humanitaire à Gaza

A 12h 11 jeudi 15 janvier, le président de l'UOIF Lhaj Thami Breze nous a informés au téléphone : « nous venons de franchir RAFAH égyptien. Nous sommes en train d'acheminer les vivres et médicaments vers Gaza par RAFAH palestinien ».

Contenu similaire :